nourrisson

Selon Santé publique France dans son bulletin du 4 mai, « les enfants semblent autant sujets à l’infection par le SARS-CoV-2 que les adultes ».

En marge des symptômes devenus « classiques » du Covid-19, même si l’on parle d’une maladie encore inconnue il y a encore cinq mois, viennent s’ajouter des formes atypiques à mesure de la progression de l’épidémie. C’est le constat qu’a fait le Dr Nadia Nathan pneumo-pédiatre à l’hôpital pédiatrique Armand Trousseau AP-HP, Centre de référence des maladies respiratoires rares – RespiRare et son équipe chez des jeunes nourrissons de moins de trois mois atteints du Covid-19 ; « leurs présentations cliniques diffèrent de celles rapportées dans les articles portant sur les caractéristiques cliniques et épidémiologiques de 36 enfants atteints de coronavirus 2019 (COVID-19) dans le Zhejiang, en Chine qui présentent très peu de données chez les nourrissons les plus jeunes », souligne l’équipe, dans la lettre publiée dans « The Lancet ».

Après la première semaine de confinement en France (débutée mi-mars), 14 nourrissons de moins de trois mois ont été admis à l’hôpital Trousseau AP-HP dans une unité Covid en raison d’une fièvre inexpliquée et mal tolérée. Cinq d’entre eux, tous des garçons, ont été diagnostiqués atteints de Covid-19 par PCR sur un prélèvement naso-pharyngé.

Quatre de ces nourrissons ont présenté une baisse du tonus musculaire (hypotonie axiale) ou une somnolence et des gémissements (ou les deux). En raison de ces symptômes neurologiques, une ponction du liquide céphalo-rachidien (LCR) a été réalisée. Le LCR était normal et négatif pour le SRAS-CoV-2.

Hormis un traitement par le paracétamol, l’état des cinq nourrissons s’est rapidement amélioré, ce qui a permis leur retour à domicile un à trois jours après leur admission. « Bien que les nourrissons aient pu présenter initialement des signes d’infection sévère, cette expérience nous a permis de noter que les enfants les plus jeunes tolèrent et se remettent rapidement d’une infection Covid-19 que les adultes admis à l’hôpital », rassurent les pédiatres. En outre, ils ont bénéficié d’un suivi téléphonique quotidien assuré par un pédiatre, pendant 2 semaines.

Les parents de ces nourrissons présentaient également des symptômes légers : rhinite, toux et fièvre pendant moins d’une semaine. Les auteurs estiment qu’il peut s’agir de cas de Covid-19 non diagnostiqués.

En savoir +

Publication de l’étude sur la présentation inhabituelle de l’infection à SARS-COV-2 chez des nourrissons de moins de 3 mois dans “The Lancet”
Articles portant sur les caractéristiques cliniques et épidémiologiques de 36 enfants atteints de coronavirus 2019 (COVID-19) dans le Zhejiang, en Chine (étude observationnelle)

Partager sur :